Recherches immobilières sur Internet, en hausse

Recherches immobilières sur Internet, en hausse

D’après une étude de Meilleurtaux.com et de Google, les recherches liées à l’immobilier sont en très forte progression. Avec des taux de crédit immobilier en baisse, les requêtes sur Google avec les mots clés « immobilier », « crédit immobilier » et « rachat/négociation de crédit » n’ont jamais été aussi nombreuses. Malgré une chute des transactions immobilières, l’intérêt des particuliers pour l’immobilier n’est pas en berne.

L’immobilier au cœur des préoccupations

Depuis 2012, les recherches sur l’immobilier ne cessent d’augmenter. Sur l’ensemble de l’année, les requêtes « immobilier » sont deux fois nombreuses que  « Hollande » et quatre fois plus que « Sarkozy ». Concernant l’année 2013, selon les données de Google, les recherches sur Internet sur le  »crédit immobilier  » ont progressé de 22 %.

Avec cette étude, il est possible de souligner de véritables tendances. Par exemple, « Quitter Paris » est en hausse de 16 % au 1er trimestre 2013 par rapport au 1er trimestre 2012. Ce qui n’est pas choquant compte tenu des prix dans la capitale. Sur cette même période, « partir en Belgique » est en croissance de 25 %, phénomène qui peut s’expliquer par la fiscalité très attrayante de ce pays et par l’étalage médiatique qui est fait à ce sujet.

Ce phénomène touche aussi les recherches sur les mobiles. En effet, d’après cette même étude, en un an, la part des requêtes « crédit immobilier » sur tablettes et smartphones a doublé. Les internautes tapent en priorité les items « simulation » et « comparaison ».

Mais que regardent les internautes dans une annonce immobilière ?

En suivant les mouvements oculaires d’acheteurs en ligne, des chercheurs ont pu enregistrer quels étaient les endroits de l’écran les plus fixés par les internautes.

Ainsi il a pu être montré que :

-       95% des personnes passent vingt secondes à regarder la première image,

-       76% regardent ensuite les caractéristiques du bien (emplacement, prix, mètres carrés …)

-       et 41% ignorent complètement le texte descriptif de l’annonce.

En moyenne, les acheteurs passent 60% de leur temps sur les photos, 20% sur les caractéristiques et 20% sur le texte descriptif.

Avec des taux de crédit en baisse et une diminution des prix, l’immobilier est au cœur de toutes les recherches, la conjoncture économique actuelle n’y changeant rien.